Qu’est-ce que la norme ISO 9001 ?

ISO 9001

Publié le : 05 novembre 20217 mins de lecture

Les années montrent d’après le sondage que les entreprises ayant mis en place le système de la gestion de la qualité à travers la certification ISO 9001 sont en train de prospérer. Elles connaissent une stabilité malgré des situations désavantageuses et les récessions économiques successives. Des statistiques démontrent, des chiffres à l’appui, l’authenticité de cette stabilité au niveau mondial. Les produits et les services destinés aux clients s’adaptent nécessairement à leurs besoins.

Quelques généralités sur la norme ISO 9001

D’une manière générale, la norme ISO 9001 se reconnait mondialement pour être celle visant le maintien de système de management, la création et la mise en œuvre de la qualité des produits des entreprises. Cette norme concerne tous les secteurs, quelle que soit la taille de l’entreprise soucieuse de satisfaire sa clientèle. En fait, la norme ISO 9001, de l’anglais, International Standardization Organisation, se présente comme l’organisation internationale de normalisation. Elle s’appuie sur un effort de modernisation des activités des laboratoires de recherche pour les optimiser.

En outre, elle met en valeur et protège les droits d’auteur, les inventions et les brevets. Cette optique vise alors à mener à bien les projets en cours de finition ou encore en gestation. Elle met en place une structure qui intéresse les bailleurs de fonds, les différents partenaires et d’autres acteurs internationaux. Tout compte fait, la certification ISO 9001 signifie une qualité technique et des normes techniques. Cela engendre inévitablement la réputation de l’entreprise détentrice de l’accréditation. Les échanges internationaux deviennent favorables. Le traitement de la comptabilité des produits a moins de risque d’erreur dans le cas de la certification de la norme ISO 9001.

À explorer aussi : Référentiels de management : l’ISO 9001, le management de la qualité

Les principes fondamentaux de la norme ISO 9001

Dans un cadre bien connu des professionnels et des organismes de recherche, la norme ISO 9001 s’adapte à tous les métiers. Elle vise à mettre de l’ordre dans l’organisation générale du travail pour en faire une exigence. Les entreprises, les laboratoires ou les autres services font connaitre aux clients et partenaires qu’ils mettent en œuvre une bonne organisation grâce à la certification. Tous les acteurs savent que la qualité est inhérente au produit dont le contrôle s’avère important. Le contrôle est alors indissociable à la production. Cet outil de management intervient pour fournir des services et des produits de qualité en mesure de satisfaire les besoins des consommateurs, des utilisateurs, etc.

En d’autres termes, cela marque la performance de l’entreprise par le biais de la labélisation utilisée. La norme vise également la production des objets identiques et dont la notion d’innovation reste toujours nécessaire. Elle prend comme base les pistes d’amélioration des produits à destination des clients. En gros, la certification ISO 9001 se charge d’améliorer le savoir-faire et la performance des entreprises et des laboratoires. Ils doivent, en tant qu’acteurs de développement, tenir compte de la bonne marche perpétuelle de leur organisation interne, surtout de la traçabilité et de la métrologie.

À consulter aussi : Pourquoi la norme a-t-elle été révisée ?

Norme ISO 9001, un outil de valorisation des entreprises

Si la norme ISO 9001 rassemble un certain nombre de dossiers et de documents, elle veut mettre en œuvre des principes et règlements internationaux qui régissent les entreprises. Cela implique une bonne distribution des produits et des services réservés aux clients. Toutes les entreprises sont concernées puisque la mise en place de cette norme garantit une bonne satisfaction des consommateurs. L’entreprise doit se tenir en bon fournisseur de produits et services. L’organisme certificateur devient l’auditeur de l’entreprise et les clients n’ont pas à se soucier de jouer eux-mêmes ce rôle dans l’audit.

De ce fait, la certification ISO 9001 prend une importante place dans bon nombre de sociétés lorsque celles-ci veulent être performantes et concurrentes loyalement sur le marché. D’ailleurs, l’existence d’une telle certification assez reconnue doit intéresser tout client potentiel, même les plus exigeants d’entre eux. Par ailleurs, ce type de certification est une source inépuisable d’avantages pour les entreprises. Elle améliore leur visibilité et leur image de marque d’autant plus que l’entreprise elle-même peut détecter facilement les failles à éviter. Chaque prise de décision est toujours basée sur des preuves pour les entreprises qui voient l’implication progressive des partenaires au sein du système.

Les étapes nécessaires pour une certification de qualité

Effectivement, la norme ISO 9001 exige la certification ISO 9001 d’un système de management de l’entreprise et de l’audit individuel nécessaire. Différents acteurs professionnels assurent les démarches et les étapes importantes pour une certification de qualité. Ce sont entre autres les responsables de la gestion de qualité dont la mission est de superviser la mise en place grâce à leur savoir-faire sur la norme ISO 9001. La direction, quant à elle, prend les rênes de l’encadrement en tant que leader. Pour la cellule qualité, elle assure le travail des agents de terrain. Les organismes certificateurs ne sont pas en reste dans cet ensemble cohérent. Les cabinets de conseil les accréditent en les appuyant dans leur service.

Certes, tous ces acteurs connaissent cependant les étapes essentielles pour devenir certifié ISO 9001. Pour cela, il s’avère nécessaire de mettre en place un audit interne sous l’autorité de la direction. Il faut alors passer par une étape incontournable, à savoir l’examen de la documentation. Il est du rôle de l’organisme certificateur de vérifier l’authenticité des dossiers. Ces derniers doivent être conformes à la certification. L’étape définitive est l’audit principal qui consiste à examiner les activités, la documentation et les pratiques de la société.

Plan du site