L’approche factuelle pour la prise de décision

la prise de décision

Publié le : 10 janvier 20174 mins de lecture

Les résultats seront atteints d’une façon plus efficiente, si les décisions sont inspirées par la rationalité et le bon sens. L’esprit pragmatique est associé à la connaissance rigoureuse des faits sociaux, économiques et technologiques. Mais le choix de l’approche factuelle revient à attribuer une force de loi aux données statistiques.

Parcourir les avantages-clé de l’approche factuelle

Lorsqu’on sait combien les économies s’entrelacent de par la mondialisation, il n’est pas étonnant si les décisions économiques deviennent un processus complexe. Il y a tant de paramètres à gérer, tant d’opportunités et de contraintes à considérer, tant de parties prenantes à satisfaire. Si la direction n’est pas informée de ce qui se passe dans ou en dehors de l’organisation, elle s’appuiera sur son intuition, avec le risque de prendre des décisions erronées qui feront périr l’entreprise. Au contraire, une base de données rigoureuse est un atout précieux. La possibilité d’agir en connaissance de cause, le suivi des clignotants économiques, la gestion précoce des difficultés, la réactivité face aux occasions favorables de pénétration ou d’écrémage du marché sont parmi les avantages-clés de l’approche factuelle.

Sincérité et fiabilité des renseignements statistiques

Il est clair que l’approche factuelle en matière de décisions confère une importance souveraine aux données statistiques. Toutefois, il est fondamental de souligner que la détention d’un système d’information ne suffit pas à elle seule pour garantir la justesse et la clairvoyance des décisions. La manière dont les données ont été dépouillées, traitées et interprétées conditionne l’utilisation finale qui en sera faite.

Par exemple, supposons qu’une unité de production laitière souhaite recueillir l’avis des clients sur le nouveau produit qu’elle vient de lancer sur le marché. L’enquête donnera des résultats contradictoires entre les zones rurales, où abondent les vaches laitières et les zones urbaines, qui sont essentiellement des zones de ravitaillement. De la même manière, une note satisfaisante ne l’est plus, si l’on passe d’une personne aisée à un répondant moins fortuné. Ainsi, la volonté de payer pour l’information doit être accompagnée de mesures visant à vérifier la sincérité et la fiabilité des renseignements statistiques.

Ce qu’il faut faire

C’est à l’entreprise de déterminer :

  • la procédure de récolte et de collecte de données ;
  • les informations factuelles qu’il est important de recueillir ;
  • quand les informations seront récoltées, analysées et interprétées ;
  • quand les sources d’information seront rapportées ;
  • le format de présentation des rapports

Plan du site